Admission

Le Master a reçu pour la rentrée 2018 environ 500 candidatures et connaît une attractivité croissante.

Il est destiné aux étudiants au moins titulaires d’un Master 1 en droit des affaires ou en droit fiscal, mais également aux étudiants issus de doubles cursus en écoles de commerce et instituts d’études politiques.
Le Master accueille également des étudiants issus d’universités étrangères justifiant d’une parfaite maîtrise du français et de solides connaissances en droit des obligations, droit des sociétés et droit fiscal.

La sélection intervient exclusivement sur dossier, une attention particulière étant portée sur la motivation du candidat, la qualité des résultats obtenus tout au long de son cursus universitaire, la maîtrise de l’anglais et ses expériences professionnelles.